L'APTS souligne le mois de la physiothérapie

English
Menu

Actualité

COVID-19 | Les professionnel·le·s et technicien·ne·s de l’IUCPQ et du CHU de Québec-Université Laval manifestent pour une juste reconnaissance

22 octobre 2020

Québec — Les membres de l’Alliance du personnel professionnel et technique de la santé et des services sociaux (APTS) de l’Institut universitaire de cardiologie et de pneumologie de Québec (IUCPQ) et du CHU de Québec-Université Laval manifestent aujourd’hui pour faire reconnaître leur droit à un traitement juste et équitable.

Alors que l’IUCPQ fait maintenant partie des établissements hospitaliers désignés pour recevoir des personnes pouvant être infectées par la COVID-19, le gouvernement persiste à refuser d’accorder aux professionnel·le·s et aux technicien·ne·s l’octroi des primes et montants forfaitaires offerts à d’autres catégories de personnel dans le cadre de la crise sanitaire. « Nous manifestons aujourd’hui pour dénoncer la division créée par le gouvernement, qui reconnaît certains corps d’emploi mais ignore celui des professionnel·le·s et des technicien·ne·s du réseau de la santé et des services sociaux (RSSS). Solidaires dans cette crise, nous n’accepterons plus de nous faire dire que le travail des membres de l’APTS vaut moins que celui des infirmières, des préposé·e·s aux bénéficiaires ou du personnel de l’entretien ménager », dénonce Steve St-Onge, représentant national de l’APTS dans la Capitale-Nationale.

Rappelons que le personnel professionnel et technique en centre hospitalier a été exclu de l’octroi du montant forfaitaire de 1000$ accordé à d’autres catégories de personnel du RSSS le printemps dernier, bien que toutes ces personnes travaillent de concert à prendre soin de la population dans le contexte d’une crise
sanitaire sans précédent. « Le ministre Dubé doit cesser de faire l’autruche. Le réseau est à la croisée des chemins. Sans l’apport vital du personnel professionnel et technique, nous allons droit dans le mur. Nos membres en ont assez d’être ignoré·e·s, nous réclamons une juste reconnaissance pour toutes celles et tous ceux qui mettent quotidiennement leur santé en danger pour lutter contre la COVID-19. Le gouvernement n’a pas fini d’entendre parler de nous » met en garde Steve St-Onge.

À propos de l’APTS
L’Alliance du personnel professionnel et technique de la santé et des services sociaux (APTS) regroupe et représente quelque 56 000 membres qui jouent un rôle indispensable au bon fonctionnement des établissements du réseau, dont près de 2 400 dans la Capitale-Nationale. Nos gens offrent une multitude de services en matière de diagnostic, de réadaptation, de nutrition, d’intervention psychosociale et de soutien clinique et de prévention, autant de services qui s’adressent à l’ensemble de la population.