6  D É C E M B R E   >>

English
Menu

Actualité

Crise en radio-oncologie | L’APTS rappelle le CISSS de l’Outaouais à l’ordre

25 août 2022

Image Crise en radio-oncologie | L’APTS rappelle le CISSS de l’Outaouais à l’ordre

Gatineau – La nouvelle d’un bris de service en radio-oncologie, annoncée avant-hier dans un communiqué du Centre intégré de santé et de services sociaux de l’Outaouais (CISSSO) et relayée par de nombreux médias, a semé la consternation mardi soir.

Réagissant à la situation, l’Alliance du personnel professionnel et technique de la santé et des services sociaux (APTS) dénonce avec véhémence le stress supplémentaire que devront endurer les patient·e·s. atteint·e·s de cancer redirigé·e·s à Montréal. « Des patient·e·s de l’Abitibi-Témiscamingue devaient temporairement se faire soigner à Gatineau. Maintenant on leur demande de se rendre à Montréal, ça n’a aucun bon sens. Quel manque de compassion et d’humanité! Cela ajoute énormément à leur charge mentale, imaginez faire 8 heures de route pour obtenir des soins auxquels vous devriez avoir droit près de chez vous. C’est inacceptable », dénonce la vice-présidente de l’exécutif local de l’APTS en Outaouais, Catherine Lavigne-Charette.

Plaçant la santé des Québécois·es en tête de liste de ses priorités, l’APTS dresse le constat de la triste réalité des effets de la pénurie de main-d’œuvre qui, bien que généralisée à l’ensemble du réseau de la santé et des services sociaux, touche plus durement la région de l’Outaouais en raison d’enjeux spécifiques.

« À cause de notre proximité avec l’Ontario, beaucoup de personnes faisant partie du personnel spécialisé sont tentées d’aller travailler dans la province voisine. Elles bonifient ainsi leur salaire de 25 %, ajoutant seulement quelques minutes de plus à leur trajet quotidien. Pourquoi le CISSSO demande-t-il injustement à ses salarié·e·s de choisir entre des conditions de travail décentes et l’offre de services vitaux à leurs compatriotes? La solution simple, dont l’APTS réclame l’application depuis longtemps, réside dans la bonification des mesures d’attraction et de rétention du personnel. Nous espérons que le CISSSO va immédiatement améliorer les conditions de travail des salarié·e·s resté·e·s en poste », a conclu Catherine Lavigne-Charette.

À propos de l’APTS

L’Alliance du personnel professionnel et technique de la santé et des services sociaux (APTS) regroupe et représente plus de 65 000 membres qui jouent un rôle indispensable au bon fonctionnement des établissements du réseau. Nos gens offrent une multitude de services en matière de diagnostic, de réadaptation, de nutrition, d’intervention psychosociale et de soutien clinique et de prévention, autant de services qui s’adressent à l’ensemble de la population.