L A  C O N V E N T I O N  2023-2028 >>

 

English
Menu

Actualité

Adoption précipitée de la réforme Dubé sous bâillon | La santé et le filet social des Québécois·es en péril

08 décembre 2023

Image Adoption précipitée de la réforme Dubé sous bâillon | La santé et le filet social des Québécois·es en péril

Longueuil – L’Alliance du personnel professionnel et technique de la santé et des services sociaux (APTS) réagit à l’adoption sauvage sous bâillon du projet de loi n° 15, marquant l’avènement de l’agence Santé Québec. Cette dernière constituera le plus gros employeur au Canada, avec plus de 300 000 employé·e·s.

La « plus grande opération de centralisation en santé de l’histoire du Québec »

« Encore aujourd’hui, j’ai du mal à m’expliquer une telle orientation alors que les expériences passées devraient nous pousser dans la direction diamétralement opposée. La réforme Barrette est connue aujourd’hui comme un échec retentissant, en majeure partie parce que la concentration des pouvoirs a pavé la voie à une bureaucratie centrale lourde et inefficace, qui ralentit les décisions sur le terrain de façon significative et mine par conséquent l’efficacité des soins et services offerts. Ça dépasse l’entendement qu’on renchérisse là-dessus », a déclaré Robert Comeau, président de l’APTS.

La démocratie en berne dans le réseau

« L'APTS a voulu collaborer dès le début pour bonifier ce projet de loi. Nous nous sommes prêté·e·s à l'exercice de bonne foi, mais nous avons constaté que cela donnait des résultats mitigés. Pour qu’une réforme fonctionne, elle doit être acceptée par le milieu dans lequel elle doit être implantée. Je trouve inconcevable que la finalité soit l’adoption sous bâillon alors que l’objectif même est d’améliorer le réseau de la santé et des services sociaux. Le seul consensus qui émane de la réforme Dubé, c’est qu’il n’y en n’a pas! », a dénoncé Émilie Charbonneau, vice-présidente de l’APTS.

Une période de transition cruciale

« Il faut absolument que des forums soient mis en place durant la transition. Il en va de la survie de notre réseau. Légiférer dans son coin et n’en faire qu’à sa tête, surtout quand il s’agit de la santé de la population et du filet social dont dépend la très grande majorité des Québécois·es, c’est irresponsable et irrespectueux. Personne ne sait encore quelles seront les véritables conséquences de la réforme en question. M. Dubé est en train de retirer de l’oxygène à un réseau qui est déjà sur le respirateur artificiel », a conclu Robert Comeau.

À propos de l’APTS

L’Alliance du personnel professionnel et technique de la santé et des services sociaux (APTS) regroupe et représente plus de 65 000 membres qui jouent un rôle indispensable au bon fonctionnement des établissements du réseau. Nos gens offrent une multitude de services en matière de diagnostic, de réadaptation, de nutrition, d’intervention psychosociale et de soutien clinique et de prévention, autant de services qui s’adressent à l’ensemble de la population.

Nous utilisons des fichiers témoins (cookies) pour améliorer votre expérience de navigation. Vous pouvez refuser les cookies en modifiant les paramètres de votre navigateur web en tout temps. Des informations complémentaires se trouvent dans notre politique sur la protection des données personnelles.

J’accepte