T O U T  S A V O I R  S U R  L A  N É G O   >>>

English
Menu

Actualité

L’APTS érige un mur devant le bureau de circonscription du ministre Christian Dubé

30 mars 2021

La Prairie – Dénonçant l’indifférence du gouvernement devant la surcharge intenable qui pèse sur les professionnel·le·s et les technicien·ne·s du réseau de la santé et des services sociaux, des membres de l’APTS ont érigé un mur de brique devant le bureau de circonscription du ministre de la Santé et des Services sociaux, Christian Dubé.

« Les soins et les services à la population se dirigent droit dans un mur si le gouvernement ne s’attaque pas immédiatement à la surcharge de travail. C’est pourquoi nous avons demandé à nos membres d’inscrire ce qui contribue à celle-ci sur les briques qui composent la structure que nous installons aujourd’hui devant le bureau du ministre Dubé. Comme ce dernier n’a toujours pas fait preuve d’écoute pour les femmes et les hommes qui offrent des services à la population, nous faisons appel à l’intérêt de son gouvernement pour les infrastructures afin de nous faire entendre », lance avec une pointe d’ironie Émilie Charbonneau, représentante nationale de l’APTS au CISSS de la Montérégie-Est.

L’APTS dénonce ainsi le fait que le gouvernement n’a toujours pas accepté de convenir de solutions suffisantes pour mettre fin à la pénurie de main-d’œuvre, malgré des mois de discussion aux tables de négociation et près d’un an après l’échéance des conventions collectives du secteur public.

« La présidente du Conseil du trésor, Sonia LeBel, a attendu que nos conventions collectives soient échues depuis un an pour convoquer les personnes représentantes syndicales. Nous répondrons bien sûr à l’appel. Mais après tout ce temps, les nouvelles offres gouvernementales devront être à la hauteur du rôle vital que joue le personnel professionnel et technique auprès des Québécois·es. C’est l’accessibilité des services à la population qui en dépend et l’APTS est prête à se mobiliser pour défendre notre réseau public de santé et de services sociaux », ajoute Fabienne Chabot, secrétaire du comité exécutif national de l’APTS.

Rappelons que les 60 000 membres de l’APTS sont invité·e·s à se prononcer sur un mandat de grève d’au plus 10 jours, à exercer au moment jugé opportun. Cette consultation lors d’assemblées générales spéciales se poursuivra jusqu’à la mi-mai.

À propos de l’APTS

L’Alliance du personnel professionnel et technique de la santé et des services sociaux (APTS) regroupe et représente quelque 60 000 membres de plus de 100 titres d’emploi différents, qui jouent un rôle indispensable au bon fonctionnement des établissements du réseau, dont près de 10 000 dans les trois CISSS de la Montérégie. Nos gens offrent une multitude de services en matière de diagnostic, de réadaptation, d’analyse, de nutrition, d’intervention psychosociale et de soutien clinique et de prévention, autant de services qui s’adressent à l’ensemble de la population.