J O U R N É E S  D E  L A  P S Y C H O É D U C A T I O N >>

English
Menu

Dossiers de l'heure

Dossiers de l'heure

Collés à votre réalité professionnelle, les dossiers mettent de l’avant les enjeux qui vous touchent.

Exercice de maintien de l'équité 2020

L'APTS a développé un outil de référence - présenté sous forme de foire aux questions - pour vous accompagner et vous soutenir dans le cadre de l’exercice du maintien de l’équité salariale 2020, qui couvre la période comprise entre le 21 décembre 2015 et le 20 décembre 2020. 

Consulter

Négo 2023

Afin de suivre l’évolution des pourparlers qui s’amorcent en vue de l’adoption de votre nouvelle convention collective 2023 nous vous invitons à consulter cette page qui sera mise à jour de façon régulière. Flash-info, capsules vidéo, bulletins électroniques, vous y trouverez tous les outils destinés à vous donner l’heure juste sur les enjeux entourant la négociation nationale. L’APTS s’engage résolument dans cette nouvelle ronde à améliorer vos conditions de travail afin que vous puissiez prendre soin de vous et des vôtres. C’est notre but ultime, on ne lâchera pas!

Consulter

8 mars

Le Collectif 8 mars dévoile son slogan et le visuel de la Journée internationale des droits des femmes 2024 : ça gronde. Ça gronde en dedans, ça gronde en dehors, ça gronde partout. Partout, les inégalités. Partout, les violences. Partout, les crises. Crise climatique, crise du logement, crise de nos services publics, crise de confiance en nos systèmes. Nos systèmes défaillants, dépassés, à bout de souffle. Nous aussi, on est à boutte. En colère. Et on a peur, parfois. C'est vrai, notre feu pourrait s'éteindre, anéanti par nos peines et nos pleurs. Mais non. Il s'attise, il grandit. Il se nourrit des luttes des unes, s'alimente de l’indignation des autres. Ça gronde, ça bouillonne et ça fulmine. Ça explosera. Ça explose déjà de ce feu qui peut soigner, qui peut solidariser. De ce feu qui peut tout changer.

 

Consulter

Une alliance forte pour un réseau fort

Par le biais de sa campagne «Une alliance forte pour un réseaux fort», l'APTS revendique des politiques publiques audacieuses auprès des élu·e·s du Québec et des dirigeant·e·s des établissements afin d’assurer à la population québécoise une offre de services publics, accessibles, inclusifs et égalitaires. À ce compte, saviez-vous que la loi 15 «visant à rendre le système de santé et de services sociaux plus efficace» ouvre la porte toute grande au privé aux dépens des ressources du réseau? Qu’avec l’agence Santé Québec, le ministre Christian Dubé créera une nouvelle structure administrative qui centralisera le pouvoir décisionnel? Qu’il prévoit éliminer les conventions collectives locales aux dépens des spécificités de votre région?

Consulter

Grève

05.02.2024 Nous souhaitons vous informer que 90% des demandes de compensation financière pour les jours de grève effectuées ont été traitées et payées, sur un total de plus de 200 000 demandes reçues. Si ce n’est déjà fait, nous vous invitons à faire vos réclamations dès que possible, car le délai maximal est fixé au 31 mars 2024.

Consulter

Carrefour Action Politique

L’APTS veut remettre le réseau de la santé et des services sociaux sur ses rails en travaillant avec ceux et celles qui ont à cœur la solidarité, la justice et l’entraide mais aussi lutter contre les changements climatiques pour stopper la destruction de notre environnement. Pour se rapprocher de ces ambitieux objectifs, il faut se réunir; échanger entre nous, apprendre à mieux se connaître, pour ensuite mieux s’organiser. Le Carrefour Action Politique (CAP) est ce lieu de réseautage, de réflexion et d’action pour COMPRENDRE, AGIR, PARTAGER. Conférences, webinaires, camps de formation, groupe Facebook, autant d’outils que nous développerons ensemble pour stimuler notre engagement et parfaire nos stratégies.

 

 

Consulter

Congrès 2023

L'APTS tient son congrès le 9 novembre. C'est l'occasion pour vos délégué·e·s d'élire un nouveau conseil national et de faire le bilan du dernier mandat.

Consulter

12 jours d'action contre les violences faites aux femmes

L’Assemblée générale des Nations Unies a proclamé Journée internationale pour l’élimination de la violence à l’égard des femmes le 25 novembre et un appel a été lancé pour que les gouvernements et les organismes se mobilisent afin de sensibiliser l’opinion publique à ce fléau qui met en péril la vie, la sécurité et l’atteinte de l’égalité des femmes. Au Québec la campagne culmine le 6 décembre - Journée nationale de commémoration et d’action contre la violence faite aux femmes - en mémoire du féminicide à l’École Polytechnique de Montréal en 1989 et de la mort des 14 jeunes femmes.

Consulter

BleuAPTS

BleuAPTS est à l'image des 65 000 professionnel·le·s et technicien·ne·s du réseau de la santé et des services sociaux représenté·e·s par l’APTS : vibrant et humain. Découvrez les réalités de nos membres via ce magazine en ligne.

Consulter

DI-TSA: Pas juste des lettres, des personnes aussi

Les salarié·e·s travaillant en déficience intellectuelle et en trouble du spectre de l’autisme (DI-TSA) couvrent un large mandat, offrant notamment des services d’adaptation et de réadaptation. Malheureusement cette mission est sous-financée depuis plusieurs années, et la charge de travail est considérablement alourdie par les exigences administratives démesurées, le roulement et le manque de personnel. Il est temps que le gouvernement le reconnaisse et agisse en conséquence pour que les salarié·e·s en DI-TSA bénéficient enfin du respect et de l’écoute auxquel·le·s il·elle·s ont droit!

Consulter

Allez-vous finir par m'aider?

Un an et demi après le dépôt du rapport de la Commission Laurent, l’amélioration des conditions d’exercice dans les centres jeunesse se fait toujours attendre. Listes d’attente qui s’allongent, délais interminables, conditions difficiles dans les milieux de travail : la charge vécue par les intervenant·e·s est écrasante, autant en protection de la jeunesse que dans les centres de réadaptation. Aujourd’hui, les intervenant·e·s des centres jeunesse lancent un cri du coeur: « Allez-vous finir par m’aider?»

Consulter

Programme québécois pour les troubles mentaux

Quand le gouvernement fait mine de s’attaquer à la crise de santé mentale

Créé en 2018 avec pour intention d’améliorer l’accès à la psychothérapie, le Programme québécois pour les troubles mentaux (PQPTM) est un modèle standardisé de soins par étapes d’intensité variable, allant des autosoins, du monitorage en continu et des groupes de soutien à la psychothérapie. Alors que le programme s’implante progressivement et que le gouvernement entend le déployer dans tous les établissements du réseau de la santé et des services sociaux, des voix s’élèvent pour remettre en question son efficacité et en souligner les limites. Un sondage mené auprès de 3000 membres œuvrant en santé mentale - dont plus de 700 pratiquent déjà dans le cadre du PQPTM - nous révèle que celui-ci nuirait même au traitement de différents troubles de santé mentale.

Consulter

RQAP: correction rétroactive

Vous n'avez pas reçu de correction rétroactive pour vos prestations RQAP? Lisez ce qui suit.

C’est avec indignation que l’APTS a appris que de nombreux·ses salarié·e·s ne sont pas en mesure de toucher les prestations du Régime québécois d'assurance parentale (RQAP) qui leur sont dues en tenant compte du paiement de rétroaction salariale fait lors du renouvellement de la convention collective et du règlement des plaintes d’équité salariale. Parce que le règlement du RQAP ne permet pas un recalcul des prestations lorsque le dossier de la personne prestataire n’est plus actif, vous êtes des milliers — des femmes en très grande majorité! — à être lésé·e·s. L’APTS considère cette situation discriminatoire et a donc pris la décision de documenter le dossier dans le but de contester et de faire modifier le règlement du RQAP. 

Consulter

Micro-agression

Il faut changer nos perceptions quant aux impacts des micro-agressions et de la violence au travail. Si vous travaillez en centre jeunesse, en CRDI ou en CHSLD , vous êtes plus à risque de subir des micro-agressions. Ces dernières ne sont pas des accidents de travail requérant une absence du travail mais des incidents ayant des répercussions physiques et psychologiques réelles, parfois handicapantes. Elles doivent être déclarées et analysées pour nous permettre d’identifier les risques et de trouver les solutions appropriées pour éviter l’apparition de lésions professionnelles.

Consulter

Nous utilisons des fichiers témoins (cookies) pour améliorer votre expérience de navigation. Vous pouvez refuser les cookies en modifiant les paramètres de votre navigateur web en tout temps. Des informations complémentaires se trouvent dans notre politique sur la protection des données personnelles.

J’accepte