English
Menu

Dossiers de l'heure

Dossiers de l'heure

Collés à votre réalité professionnelle, les dossiers mettent de l’avant les enjeux qui vous touchent.

Négo 2023

Afin de suivre l’évolution des pourparlers qui s’amorcent en vue de l’adoption de votre nouvelle convention collective 2023 nous vous invitons à consulter cette page qui sera mise à jour de façon régulière. Flash-info, capsules vidéo, bulletins électroniques, vous y trouverez tous les outils destinés à vous donner l’heure juste sur les enjeux entourant la négociation nationale. L’APTS s’engage résolument dans cette nouvelle ronde à améliorer vos conditions de travail afin que vous puissiez prendre soin de vous et des vôtres. C’est notre but ultime, on ne lâchera pas!

Consulter

Programme québécois pour les troubles mentaux

Quand le gouvernement fait mine de s’attaquer à la crise de santé mentale

Créé en 2018 avec pour intention d’améliorer l’accès à la psychothérapie, le Programme québécois pour les troubles mentaux (PQPTM) est un modèle standardisé de soins par étapes d’intensité variable, allant des autosoins, du monitorage en continu et des groupes de soutien à la psychothérapie. Alors que le programme s’implante progressivement et que le gouvernement entend le déployer dans tous les établissements du réseau de la santé et des services sociaux, des voix s’élèvent pour remettre en question son efficacité et en souligner les limites. Un sondage mené auprès de 3000 membres œuvrant en santé mentale - dont plus de 700 pratiquent déjà dans le cadre du PQPTM - nous révèle que celui-ci nuirait même au traitement de différents troubles de santé mentale.

Consulter

8 mars

Résistances féministes... Un slogan comme un chant de ralliement, un appel à la lutte, des mots scandés par nos aïeules, nos sœurs et nos allié.e.s, hurlés dans les rues, collés sur les murs, murmurés dans nos intimités, ressentis au plus profond de nous-mêmes. Un slogan fait de nos diversités, alimenté par nos colères, nourri par notre sororité. L’heure n’est pas à la division. Elle n’est pas à la négociation. L’heure n’est pas silencieuse. Elle est grave. L’urgence climatique, les polarisations, privatisations, l’effritement des droits des femmes, l’augmentation des violences à nos égards, l’exacerbation des inégalités, la montée du racisme, le sexisme décomplexé, la haine assumée. Un slogan comme une évidence. L’amour comme acte de résistance.

 

Consulter

Allez-vous finir par m'aider?

Un an et demi après le dépôt du rapport de la Commission Laurent, l’amélioration des conditions d’exercice dans les centres jeunesse se fait toujours attendre. Listes d’attente qui s’allongent, délais interminables, conditions difficiles dans les milieux de travail : la charge vécue par les intervenant·e·s est écrasante, autant en protection de la jeunesse que dans les centres de réadaptation. Aujourd’hui, les intervenant·e·s des centres jeunesse lancent un cri du coeur: « Allez-vous finir par m’aider?»

Consulter

Carrefour Action Politique

L’APTS veut remettre le réseau de la santé et des services sociaux sur ses rails en travaillant avec ceux et celles qui ont à cœur la solidarité, la justice et l’entraide mais aussi lutter contre les changements climatiques pour stopper la destruction de notre environnement. Pour se rapprocher de ces ambitieux objectifs, il faut se réunir; échanger entre nous, apprendre à mieux se connaître, pour ensuite mieux s’organiser. Le Carrefour Action Politique (CAP) est ce lieu de réseautage, de réflexion et d’action pour COMPRENDRE, AGIR, PARTAGER. Conférences, webinaires, camps de formation, groupe Facebook, autant d’outils que nous développerons ensemble pour stimuler notre engagement et parfaire nos stratégies.

 

 

Consulter

DI-TSA: Pas juste des lettres, des personnes aussi

Les salarié·e·s travaillant en déficience intellectuelle et en trouble du spectre de l’autisme (DI-TSA) couvrent un large mandat, offrant notamment des services d’adaptation et de réadaptation. Malheureusement cette mission est sous-financée depuis plusieurs années, et la charge de travail est considérablement alourdie par les exigences administratives démesurées, le roulement et le manque de personnel. Il est temps que le gouvernement le reconnaisse et agisse en conséquence pour que les salarié·e·s en DI-TSA bénéficient enfin du respect et de l’écoute auxquel·le·s il·elle·s ont droit!

Consulter

12 jours d'action contre la violence envers les femmes

L’Assemblée générale des Nations Unies a proclamé Journée internationale pour l’élimination de la violence à l’égard des femmes le 25 novembre et un appel a été lancé pour que les gouvernements et les organismes se mobilisent afin de sensibiliser l’opinion publique à ce fléau qui met en péril la vie, la sécurité et l’atteinte de l’égalité des femmes. Au Québec la campagne culmine le 6 décembre - Journée nationale de commémoration et d’action contre la violence faite aux femmes - en mémoire du féminicide à l’École Polytechnique de Montréal en 1989 et de la mort des 14 jeunes femmes.

Consulter

RQAP: correction rétroactive

Vous n'avez pas reçu de correction rétroactive pour vos prestations RQAP? Lisez ce qui suit.

C’est avec indignation que l’APTS a appris que de nombreux·ses salarié·e·s ne sont pas en mesure de toucher les prestations du Régime québécois d'assurance parentale (RQAP) qui leur sont dues en tenant compte du paiement de rétroaction salariale fait lors du renouvellement de la convention collective et du règlement des plaintes d’équité salariale. Parce que le règlement du RQAP ne permet pas un recalcul des prestations lorsque le dossier de la personne prestataire n’est plus actif, vous êtes des milliers — des femmes en très grande majorité! — à être lésé·e·s. L’APTS considère cette situation discriminatoire et a donc pris la décision de documenter le dossier dans le but de contester et de faire modifier le règlement du RQAP. 

Consulter

Micro-agression

Il faut changer nos perceptions quant aux impacts des micro-agressions et de la violence au travail. Si vous travaillez en centre jeunesse, en CRDI ou en CHSLD , vous êtes plus à risque de subir des micro-agressions. Ces dernières ne sont pas des accidents de travail requérant une absence du travail mais des incidents ayant des répercussions physiques et psychologiques réelles, parfois handicapantes. Elles doivent être déclarées et analysées pour nous permettre d’identifier les risques et de trouver les solutions appropriées pour éviter l’apparition de lésions professionnelles.

Consulter

COVID

Mis à jour le 30.03.2022 

Depuis le 16 janvier, plusieurs mesures ont été mises en place par le gouvernement pour reconnaître le travail des technicien·ne·s et professionnel·le·s du réseau aux prises avec une surcharge de travail importante en raison de la pandémie. Celles-ci sont en vigueur jusqu’au 14 mai. Ces bonifications font écho aux demandes répétées de l’APTS et de l’Intersyndicale en santé - dont l’APTS fait partie.  

Consulter

Notre priorité c'est vous

Avec plus de 65 000 membres, présente dans toutes les missions du réseau public de la santé et des services sociaux et dans la majorité des régions, entièrement dédiée au personnel professionnel et technique de la catégorie 4, l’APTS est à votre image: professionnelle, rigoureuse et efficace.

Consulter

Centres jeunesse

L’APTS représente la très grande majorité du personnel des services jeunesse. Les porte-paroles de ces quelque 10 000 intervenant·e·s dénoncent depuis des années la difficulté de mener à bien leur mission en raison d’une surcharge de travail et d’une gestion déficiente. L’APTS a témoigné en leur nom devant la Commission spéciale sur les droits des enfants et la protection de la jeunesse en mai 2020. Elle a aussi présenté son mémoire devant la commission chargé de réformer la Loi sur la protection de la jeunesse en février 2022.

Consulter

BleuAPTS

BleuAPTS est à l'image des 60 000 professionnel·le·s et technicien·ne·s du réseau de la santé et des services sociaux représenté·e·s par l’APTS : vibrant et humain. Découvrez les réalités de nos membres via ce magazine en ligne.

Consulter

Pétition pour les physiothérapeutes

En novembre dernier, l'APTS a appris que le Conseil du trésor avait retiré son offre de règlement des plaintes du maintien d'équité salariale 2010 pour les titres d'emploi de la physiothérapie. Pourtant, ce sont les mêmes représentantes qui avaient proposé les termes de ce règlement en juin 2021. L'APTS vous invite à unir vos voix pour régler cette injustice une fois pour toutes.

Consulter

Iniquité salariale

C’est maintenant établi: tout le monde n’est pas à égalité au plan salarial dans le secteur public québécois. Une étude de l’Institut de recherche et d’informations socio-économiques (IRIS) le prouve noir sur blanc. Quand on compare entre elles les différentes branches de cette grande famille que forme le secteur public québécois dans son ensemble (voir tableau), il y a nettement un parent pauvre: les services publics, formés par la fonction publique, le réseau de l’éducation et celui de la santé et des services sociaux.

Consulter

Laboratoires

Au cœur des activités d'analyses biomédicales, le personnel des laboratoires du réseau offre des services vitaux à la population. Toutefois, le gouvernement ne reconnaît pas à sa juste valeur le travail des technologistes médicales, techniciennes de laboratoire, cytologistes, spécialistes en sciences biologiques et physiques sanitaires, spécialistes cliniques en biologie médicale et techniciennes en cytogénétique clinique. Rappelons qu’en 2021, le ministre Christian Dubé avait souligné que le caractère décentralisé de ses laboratoires de biologie médicale avantageait le Québec dans sa lutte contre la COVID-19. Pourtant, la démarche de centralisation OPTILAB — directement inspirée de l’exemple ontarien — obtient toujours l’appui du ministre.

Consulter

Congrès 2021

Du 15 au 18 novembre, l’APTS tenait son 9ᵉ congrès. Placée sous le thème Fortes ensemble, cette instance a notamment permis à notre délégation de faire le bilan du dernier mandat, d’adopter la plateforme politique et de débattre de l’avenir des professions de la catégorie 4.

Consulter

Lettre à Sonia LeBel: maintien de l'équité salariale des psychologues

Face à la situation critique du manque de psychologues dans les réseaux publics de la santé, des services sociaux, de l'éducation et du collégial, une coalition de huit organisations syndicales se mobilise. Un premier obstacle majeur à lever dans le dossier est le refus du gouvernement de régler les plaintes de maintien de l'équité salariale déposées en vertu de la Loi sur l'équité salariale à la suite de l'évaluation du Conseil du trésor de 2015.

 

Nous vous demandons d'envoyer la lettre figurant ci-dessous dès aujourd'hui pour faire pression sur Sonia LeBel, présidente du Conseil du trésor, Christian Dubé, ministre de la Santé, Bernard Drainville, ministre de l'Éducation, Pascale Déry, ministre de l'Enseignement supérieur, et Lionel Carmant, ministre responsable des Services sociaux. Ces ministres recevront automatiquement une copie de votre message.

Une action de l'APTS, la FP-CSN, la FPPC-CSQ, la FPPE-CSQ, la FSSS-CSN, du CPAS-SCFP, du SPPLRN-SCFP et du SPGQ.

Consulter

Consultation négo 2023

Votre prochaine convention collective entrera en vigueur le 1er avril 2023. C'est donc le moment d'entreprendre les démarches visant à préparer nos demandes en vue de la ronde de négociation qui s'amorce. En mai et juin, vous serez appelé·e à vous prononcer sur les enjeux qui vous touchent. Restez à l'affût, vos équipes locales prendront bientôt contact avec vous. Avec vos réponses et vos commentaires, nous bonifierons notre projet et nous bâtirons un cahier de demandes à votre image, que nous déposerons à la partie patronale en octobre 2022. 

Consulter