J O U R N É E S  D E  L A  P S Y C H O É D U C A T I O N >>

English
Menu

Actualité

Visite de Christian Dubé au CHUM | Les travailleuses et les travailleurs lancent un avertissement au ministre

05 juin 2023

Image Visite de Christian Dubé au CHUM | Les travailleuses et les travailleurs lancent un avertissement au ministre

Montréal – Profitant du passage du ministre de la Santé et des Services sociaux, Christian Dubé, venu accueillir les personnes nouvellement employées par le CHUM, les membres du Front commun ont organisé un comité d’accueil pour lui lancer cet avertissement : « Si vous espérez maintenir ces personnes à l’emploi longtemps, il vous faudra leur offrir mieux qu’un appauvrissement. »

Les représentants du Front commun, composé de la Confédération des syndicats nationaux (CSN), de la Centrale des syndicats du Québec (CSQ), de la Fédération des travailleurs et travailleuses du Québec (FTQ) et de l’Alliance du personnel professionnel et technique de la santé et des services sociaux (APTS) ont tenu à rappeler que les offres du gouvernement de 9 % sur 5 ans sont nettement insuffisantes. Avec de telles offres et selon ses propres prédictions d’inflation, à la fin de la convention proposée, les travailleuses et les travailleurs du secteur public se seront appauvris d’au moins 7,4 %.

« Des avertissements de ce genre, les membres du gouvernement risquent d’en recevoir de plus en plus au cours des prochaines semaines. Les travailleuses et les travailleurs des services publics seront en action partout au Québec pour faire valoir leurs droits à des conditions de travail et salariales valorisantes », ont ajouté les représentants du Front commun.   

Le Front commun organise d’ailleurs une manifestation nationale, le 23 septembre prochain, à Montréal. « Toutes les personnes qui ont les services publics à cœur sont les bienvenues ».

Revendication du Front commun

Afin de permettre aux travailleuses et aux travailleurs de protéger leur pouvoir d’achat, le Front commun revendique un mécanisme permanent d’indexation basé sur l’Indice des prix à la consommation (IPC), ce qui garantira l’ajustement des salaires de chaque année en fonction du coût de la vie. Pour revaloriser les emplois du secteur public, le Front commun réclame, en plus du mécanisme permanent de protection contre l’inflation, un enrichissement visant un rattrapage salarial général. Ainsi, il revendique 100 $ par semaine pour l’année 2023 ou l’IPC + 2 % (selon la formule la plus avantageuse), l’IPC + 3 % pour 2024 et, finalement, l’IPC + 4 % pour 2025.

À propos du Front commun

Ensemble, la CSN, la CSQ, la FTQ et l’APTS représentent plus de 420 000 travailleuses et travailleurs de l'État québécois dans les secteurs publics, en éducation, en santé et dans les services sociaux ainsi qu'en enseignement supérieur. Les conventions collectives sont échues depuis le 31 mars 2023.

Pour bien comprendre la négociation : https://www.frontcommun.org/.

Source : Front commun (CSN, CSQ, FTQ, APTS)

Nous utilisons des fichiers témoins (cookies) pour améliorer votre expérience de navigation. Vous pouvez refuser les cookies en modifiant les paramètres de votre navigateur web en tout temps. Des informations complémentaires se trouvent dans notre politique sur la protection des données personnelles.

J’accepte