M O I S  D E  L ' O U Ï E  E T  D E  L A  C O M M U N I C A T I O N  >>

English
Menu

Actualité

Risque de bris de service en imagerie médicale en Outaouais: entente visant la parité avec l’Ontario

30 avril 2024

Image Risque de bris de service en imagerie médicale en Outaouais: entente visant la parité avec l’Ontario

Longueuil  – Devant un bris de service imminent pour les services d’imagerie médicale en Outaouais, l’Alliance du personnel professionnel et technique de la santé et des services sociaux (APTS) annonce être parvenue à une entente avec le gouvernement du Québec visant l’atteinte d’une parité relative de rémunération globale avec l’Ontario.

«Cette entente est une excellente nouvelle pour la région de l’Outaouais, qui risquait d’être privée de services essentiels. On dit depuis longtemps que la solution à la pénurie de main-d’oeuvre passe par des mesures importantes d’attraction et de rétention du personnel, et on espère que cette entente en fera la démonstration. Avec ces conditions compétitives, le personnel sera au rendez-vous pour offrir des services à la population. C’est un exemple dont le gouvernement pourra tirer des apprentissages pour toutes les régions souffrant d’un grave manque de main-d’oeuvre», explique Robert Comeau, président de l’APTS.


L’entente prévoit en effet des mesures incitatives pour atteindre une parité relative de rémunération globale avec l’Ontario, dont une bonification de 10% du salaire pendant la période estivale et un montant forfaitaire annuel de 22 000$, accordés aux personnes s’engageant à effectuer 2,5 heures de travail additionnelles par semaine. Ces mesures particulières seront offertes aux professionnel·le·s et aux technicien·ne·s du secteur de l’imagerie médicale des hôpitaux de Hull et de Gatineau pour les deux prochaines années.


«Nous accueillons cette entente positivement pour le secteur de l’imagerie médicale en Outaouais. Les membres de l’APTS de la région sonnent l’alarme depuis des années, alors que notre expertise quitte le Québec pour l’autre côté de la rivière des Outaouais. Notre réalité frontalière est enfin considérée, mais nous sommes aussi inquiètes pour plusieurs autres secteurs, dont les milieux ruraux, où l’exode est tout aussi important, et dont il faudra s’occuper. Nous devons mettre en place des solutions globales plutôt que d’éteindre des feux une fois que le brasier devient incontrôlable. Nous sommes prêtes à poursuivre la collaboration avec le gouvernement pour assurer l’avenir des services dans notre région », conclut Christine Prégent, représentante nationale de l’APTS en Outaouais.


À propos de l’APTS
L’Alliance du personnel professionnel et technique de la santé et des services sociaux (APTS) regroupe et représente plus de 65 000 membres qui jouent un rôle indispensable au bon fonctionnement des établissements du réseau, dont plus de 2 700 en Outaouais. Nos gens offrent une multitude de services en matière de diagnostic, de réadaptation, de nutrition, d’intervention psychosociale et de soutien clinique et de prévention, autant de services qui s’adressent à l’ensemble de la population.

Nous utilisons des fichiers témoins (cookies) pour améliorer votre expérience de navigation. Vous pouvez refuser les cookies en modifiant les paramètres de votre navigateur web en tout temps. Des informations complémentaires se trouvent dans notre politique sur la protection des données personnelles.

J’accepte