L'APTS souligne la semaine du laboratoire médical

English
Menu

Actualités

Opération toutou: fin de la campagne de sensibilisation

01 octobre 2019

Près de 40 intervenant·e·s se sont réuni·e·s devant l’Assemblée nationale pour souligner la fin de la campagne de sensibilisation « Toutou cherche député·e d’accueil ».

Représentant 13 des 15 régions qui opèrent un centre jeunesse, ils et elles en ont profité pour distribuer des toutous aux député·e·s qui n’en ont pas reçu cet été.

Frantz Benjamin, député de la circonscription de Viau, fut le seul député et le seul représentant du Parti libéral à venir chercher un toutou pour son bureau à l’Assemblée nationale. Il en a profité pour échanger avec des représentantes de la région de Montréal et souligner l’importance de ce dossier pour sa circonscription.

Premiers à se présenter à la tente de l’APTS, les députés Gabriel Nadeau-Dubois et Sol Zanetti, de Québec solidaire, ont profité d’un bref répit dans les travaux parlementaires pour venir saluer le personnel des centres jeunesse qui les attendait à l’extérieur de l’Assemblée nationale, bravant un temps froid et pluvieux.

Par la suite, la quasi-totalité des député·e·s du Parti québécois est venue leur adresser quelques mots. L’Est-du-Québec a ouvert le bal avec Joël Arseneault, des Îles-de-la-Madeleine, et Méganne Perry Melançon, de Gaspé. Puis, un peu avant leur caucus, ce fut au tour de Sylvain Gaudreault, Martin Ouellette, Harold Lebel et Véronique Hivon de venir les encourager, chacun·e apportant avec lui un toutou. Cette dernière a d’ailleurs profité de l’occasion pour prendre le micro et souligner le travail essentiel des intervenant·e·s dans la protection de la jeunesse. 

Il faut dire que la journée était chargée avec le dépôt pressenti du projet de loi sur l’abolition des commissions scolaires par le ministre Jean-François Roberge, dont des éléments avaient été dévoilés par la presse en matinée, chamboulant l’agenda des différentes ailes parlementaires.

Malgré cela, l’APTS aurait souhaité qu’une délégation des députés de la CAQ vienne saluer les intervenant·e·s qui s’étaient déplacé·e·s pour conclure cette campagne estivale ayant permis de maintenir l’enjeu de la protection de la jeunesse dans l’actualité politique.

L’APTS tient à remercier l’ensemble des député·e·s et le personnel politique qui ont pris de leur temps pour rencontrer, dans leur bureau de circonscription, ces gens qui ont à cœur la santé et le bien-être des enfants. Pour les intervenant·e·s en centre jeunesse, ces rencontres ont permis de partager la passion qui les anime, mais surtout les enjeux et les défis que nous devons tou·te·s relever en tant que société si nous voulons faire de la protection de la jeunesse une véritable priorité nationale.