M O I S  D E  L ' O U Ï E  E T  D E  L A  C O M M U N I C A T I O N  >>

English
Menu

Actualité

Négociations du secteur public | Le Front commun se fait entendre lors du caucus de la CAQ

07 septembre 2023

Image Négociations du secteur public | Le Front commun se fait entendre lors du caucus de la CAQ

Jonquière – Des travailleuses et des travailleurs des services publics, membres du Front commun, ont manifesté aujourd’hui à l’extérieur de l’Hôtel Delta de Jonquière où le caucus de la CAQ se réunit à la veille de la rentrée parlementaire.

« Nous avons un message clair à passer au gouvernement Legault : il est urgent de donner un coup de barre pour préserver les services publics et nous allons nous mobiliser tant qu’il le faudra. Nous sommes là pour obtenir de meilleures conditions de travail en santé et en services sociaux, en éducation et en enseignement supérieur. Les députés et les députées vont devoir s’habituer à nous entendre parce que les membres du Front commun vont continuer de les suivre partout en région cet automne », ont fait valoir Manon Tremblay, présidente du Conseil central des syndicats nationaux du Saguenay—Lac-St-Jean-CSN, Sandra Brassard, porte-parole de la coordination régionale CSQ au Saguenay—Lac-Saint-Jean et Karine Ferland, représentante nationale de l’APTS au Saguenay—Lac-Saint-Jean.

Un gouvernement arrogant

Le Front commun dénonce tout particulièrement l’arrogance du gouvernement, qui refuse de bonifier les conditions de travail alors que les services publics sont sur la corde raide. Rappelons que le gouvernement prévoit une inflation de 16,4 % de 2022 à 2027, soit 7,4 % de plus que les offres présentement sur la table.

« Ce n’est pas avec 9 % sur 5 ans qu’on va attirer la relève vers le secteur public et y garder l’expertise qui s’y développe. Au contraire, les offres gouvernementales vont pousser les gens à quitter nos réseaux. Est-ce que c’est ça être un employeur de choix pour la CAQ? », lancent les porte-paroles du Front commun, qui revendiquent plutôt une protection permanente contre l’inflation et un rattrapage salarial permettant un véritable enrichissement.

Manifestation nationale le 23 septembre

« L’enjeu de cette ronde de négociations, c’est ni plus ni moins notre capacité à maintenir une offre de services accessibles et de qualité pour la population du Québec. Toutes les personnes qui ont à cœur les services publics sont invitées à se joindre aux travailleurs et aux travailleuses du secteur public lors de la manifestation nationale du Front commun, le 23 septembre prochain, à Montréal. Nous devons être des dizaines de milliers à réclamer, d’une seule voix, que le gouvernement valorise comme il se doit les emplois de celles et ceux qui éduquent, soutiennent et prennent soin de toute la population », concluent les porte-paroles du Front commun au Saguenay—Lac-Saint-Jean.

Statistiques pour mieux comprendre les enjeux de cette négociation

  • Moyenne salariale des employées et employés du secteur public membres du Front commun : 43 916 $;
  • Retard salarial : -11,9 %;
  • Retard de rémunération globale : -3,9 %;
  • Proportion de femmes parmi les membres du Front commun : 78 %.

Pour plus d’information sur la négociation en cours : https://www.frontcommun.org/.

À propos du Front commun

Ensemble, la CSN, la CSQ, la FTQ et l’APTS représentent plus de 420 000 travailleuses et travailleurs de l'État québécois dans les secteurs publics, en éducation, en santé et en services sociaux ainsi qu'en enseignement supérieur.

Nous utilisons des fichiers témoins (cookies) pour améliorer votre expérience de navigation. Vous pouvez refuser les cookies en modifiant les paramètres de votre navigateur web en tout temps. Des informations complémentaires se trouvent dans notre politique sur la protection des données personnelles.

J’accepte