L A  C O N V E N T I O N  2023-2028 >>

 

English
Menu

Actualité

La société civile demande de participer aux discussions sur la transition écologique et sociale

22 mai 2024

Image La société civile demande de participer aux discussions sur la transition écologique et sociale

Québec  – Aujourd’hui se sont rassemblé-e-s devant l’Assemblée nationale des représentant-e-s de 40 organisations de la société civile — elles-mêmes représentant plus de deux millions de membres — pour demander au gouvernement de planifier ensemble une véritable transition énergétique, écologique et sociale au bénéfice des Québécois et Québécoises. Se présentant sous le nom du Mouvement Pour la suite du monde, les groupes ont lancé un appel à l’action et à la mobilisation, qui culminera avec des manifestations à travers le Québec le 27 septembre prochain afin d’exiger la mise en place d’actions concrètes en faveur de la transition sociale et environnementale.

Changer d’approche

Depuis plusieurs années, la société civile québécoise étudie, documente, consulte, se concerte et s’entend sur des principes et des actions pour réaliser et mettre en œuvre cette transition.

« À l’inverse, le gouvernement ne veut rien entendre, navigue sans planification adéquate, ni direction claire. C’est de ce ras-le-bol qu’est né notre mouvement. Un dialogue social s’impose, car c’est ensemble que nous pourrons construire le Québec de demain », proposent les groupes.

« Il existe déjà une base solide sur laquelle le gouvernement peut s’appuyer pour mettre en œuvre une véritable transition écologique et sociale. La décision d’écouter et d’intégrer les propositions au lieu de sabrer dans la réglementation et les mécanismes de participation publique est donc politique. Les élu-e-s sont en mesure de faire des choix courageux pour mener la société vers un avenir plus sécuritaire, écologique et juste, d’autant plus que notre collectif démontre que, grâce à nos membres, il aurait l’appui de près du quart de la population québécoise », concluent les groupes.

4 documents « fondateurs »

De nombreuses organisations de la société civile se sont penchées, et se penchent encore, sur des solutions atteignables pour limiter l’impact social et économique des bouleversements climatiques et jeter les bases d’un avenir sécuritaire et viable. Lors de leur démonstration, ils et elles ont tenu à rappeler au gouvernement l’existence de documents dits fondateurs qui servent de base pour orchestrer la transition écologique et sociale et qui prouvent qu’avec de l’écoute et de la volonté politique, des organisations aux orientations qui s’entrechoquent parfois, peuvent s’entendre et dégager différents consensus constructifs.

Du nombre on trouve :

  • La Feuille de route pour la transition du Québec vers la carboneutralité élaborée par 190    personnes issues de 85 organisations et une trentaine d’universitaires d’une douzaine d’université a été rendue publique en 2020;
  • La Feuille de route du G15+ a permis d’énoncer, le 23 septembre, 2023, 45 propositions pour le bien-être du Québec; endossée par 15 organisations provenant de milieux différents;
  •  Le Manifeste pour un avenir énergétique juste et viable porte 14 revendications permettant d’ouvrir la porte à un contre-discours sur l’avenir énergétique de la province, auquel plus de 200 organisations, universitaires et personnalités publiques ont adhéré jusqu’à présent;
  • L’Appel de Montréallancé lors de la COP15 sur la biodiversité en décembre 2022, a été endossé par le gouvernement du Canada, du Québec, de la Nation crie et la Ville de Montréal ainsi que par plusieurs dizaines d’organisations à travers le monde.

Le mouvement remettra ces documents en mains propres aux quatre partis de l’Assemblée nationale dans le courant de la journée.

 « Il est temps de créer un rapport de force et de reprendre le pouvoir d’agir sur l’avenir du Québec. C’est ce que nous ferons, avec l’aide de la population, d’abord en rappelant les solutions qui existent, puis en faisant entendre raison au gouvernement », concluent les groupes.

 

À propos du Mouvement Pour la suite du monde

Nous sommes un mouvement réunissant des organisations syndicales, environnementales, de santé, communautaires, étudiantes et des collectifs citoyens autour d’une vision démocratique de la transition environnementale et sociale. À travers diverses actions, nous nous mobilisons afin de forcer nos gouvernements à mettre en place des solutions démocratiques porteuses de justice sociale et environnementale. Notre mouvement rassemble une quarantaine d’organisations, représentant plus de deux millions de personnes.

Organisations du mouvement Pour la suite du monde

  • Alliance du personnel professionnel et technique de la santé et des services sociaux (APTS)
  • AREQ (CSQ) Le mouvement des personnes retraitées (CSQ)
  • Association québécoise des médecins en environnement (AQME)
  • Attac Québec
  • Centrale des syndicats démocratiques (CSD)
  • Centrale des syndicats du Québec (CSQ)
  • Coalition Alerte à l’Enfouissement
    Rivière-du-Nord (CAER)
  • Coalition Biodiversité-Non au Bti
  • Coalition Québec meilleure mine (QMM)
  • Coalition Québécoise des lacs incompatibles avec l’activité minière (QLAIM )
  • Confédération des syndicats nationaux (CSN)
  • Demain Verdun
  • Eau Secours
  • ENvironnement JEUnesse
  • Équiterre
  • Fédération Autonome de l’Enseignement (FAE)
  • Fédération étudiante collégiale du Québec
  • Fédération interprofessionnelle de la santé du Québec (FIQ)
  • Fondation David Suzuki
  • Fondation Rivières
  • Front commun pour la transition
    énergétique
  • Fédération des travailleurs et travailleuses du Québec (FTQ)
  • Greenpeace Canada
  • L’Assomption en transition
  • La planète s’invite au parlement
  • Les oubliés de l’autobus
  • Mères au front
  • Mouvement d’éducation populaire et d’action communautaire du Québec (MÉPACQ)
  • Nature Québec
  • Oxfam-Québec
  • Réalité climatique Canada
  • Regroupement vigilance énergie Québec
  • Réseau québécois des groupes écologistes (RQGE)
  • Société pour la nature et les parcs (SNAP Québec)
  • Syndicat de la fonction publique et parapublique du Québec (SFPQ)
  • Syndicat de professionnelles et professionnels du gouvernement du Québec (SPGQ)
  • Table de pastorale sociale des diocèses catholiques du Québec
  • Travailleuses et Travailleurs pour la Justice Climatique (TJC)
  • Union étudiante du Québec 
  • Vigilance OGM

Nous utilisons des fichiers témoins (cookies) pour améliorer votre expérience de navigation. Vous pouvez refuser les cookies en modifiant les paramètres de votre navigateur web en tout temps. Des informations complémentaires se trouvent dans notre politique sur la protection des données personnelles.

J’accepte