L'APTS souligne la semaine du laboratoire médical

English
Menu

Actualités

L'assurance-médicaments maintenant!

17 février 2020

Plus de 150 de nos organisations ont signé la déclaration L’assurance-médicaments maintenant demandant à tous les partis de collaborer pour mettre en oeuvre un régime public et universel d’assurance-médicaments. Le 13 février, une lettre demandant de prendre les engagements financiers nécessaires pour l'assurance-médicaments dans le budget de cette année a été transmise au ministre des finances du Canada, Bill Morneau. En voici l'essence.

 

M. le ministre Morneau
Nous sommes une coalition diversifiée comprenant 150 organisations nationales et provinciales représentant des fournisseurs de soins, des organisations sans but lucratif, des syndicats, des travailleurs, des entreprises, des aînés et des patients d’un océan à l’autre. En novembre 2019, plus de 150 de nos organisations ont signé la déclaration L’assurance-médicaments maintenant demandant à tous les partis de collaborer pour mettre en oeuvre un régime public et universel d’assurance-médicaments dans le cadre du mandat de ce gouvernement. Nous demandons maintenant à votre gouvernement de prendre les engagements financiers nécessaires dans le budget de cette année afin de faire de ce régime une réalité.

Dans le budget fédéral pour 2019, le gouvernement a prévu 35 millions $ sur quatre ans pour la création du Bureau de transition vers une Agence canadienne des médicaments. Il a aussi prévu un (1) milliard de dollars sur deux ans (à partir de 2022-2023) pour l’élaboration d’une stratégie nationale relativement aux médicaments coûteux pour les maladies rares, avec jusqu’à 500 millions $ par année en continu.

Tel qu’énoncé dans le rapport du Conseil consultatif sur la mise en oeuvre d’un régime national d’assurance-médicaments, il faudra 3,5 milliards $ de plus d’ici 2022 pour passer à la première étape d’un régime public et universel d’assurance-médicaments. Cette étape fournirait l’accès à un formulaire national des médicaments essentiels d’ici janvier 2022. Par la suite, des sommes supplémentaires seraient nécessaires annuellement pour élaborer un formulaire complet et extensif d’ici janvier 2027.