M O I S  D E  L A  S A N T É  A U  T R A V A I L >>>

English
Menu

Actualité

L’APTS réclame la fin de l’état d’urgence sanitaire

30 juin 2021

Montréal – L’Alliance du personnel professionnel et technique de la santé et des services sociaux (APTS) joint sa voix à celles des 60 organisations signataires de la déclaration de la Ligue des droits et libertés, qui exige la fin de l’état d’urgence au Québec. Tout en maintenant la nécessité de certaines mesures sanitaires, la situation exceptionnelle justifiant l’état d’urgence sanitaire est désormais chose du passé. Pour continuer de lutter contre la pandémie, le gouvernement du Québec a d’autres moyens.

« Alors que la situation d’urgence engendrée par la COVID-19 est en train de se résorber, le gouvernement maintient l’état d’urgence et l’instrumentalise pour conserver la mainmise sur les conventions collectives. Malgré certains assouplissements récents, il ne peut plus justifier d’outrepasser les droits des travailleuses et des travailleurs du réseau de la santé et des services sociaux », insiste Robert Comeau, président par intérim de l’APTS.

L’APTS maintient également son désir de voir le gouvernement résoudre les problèmes de pénurie et de rétention de la main-d’œuvre plutôt que d’avoir recours à des décrets et à des arrêtés ministériels. « L’état d’urgence est une mesure d’exception, et non la règle. Il faut mettre fin à ce recours gouvernemental qui outrepasse les mécanismes prévus par des conventions collectives dûment négociées » conclut-il.

 À propos de l’APTS

L’Alliance du personnel professionnel et technique de la santé et des services sociaux (APTS) regroupe et représente quelque 60 000 membres qui jouent un rôle indispensable au bon fonctionnement des établissements du réseau. Nos gens offrent une multitude de services en matière de diagnostic, de réadaptation, de nutrition, d’intervention psychosociale et de soutien clinique et de prévention, autant de services qui s’adressent à l’ensemble de la population.