S E M A I N E  D E S  É D U C A T E U R S ·R I C E ·S  S P É C I A L I S É ·E ·S  >>

English
Menu

Actualité

L’APTS des Laurentides décrie pour une seconde fois cette année l’improvisation de la DPJ dans la prise en charge d’un enfant

14 juillet 2023

Image L’APTS des Laurentides décrie pour une seconde fois cette année l’improvisation de la DPJ dans la prise en charge d’un enfant

Saint-Jérôme - L’Alliance du personnel professionnel et technique de la santé et des services sociaux (APTS) des Laurentides a vivement dénoncé en mai dernier le fait que des enfants d’âge préscolaire, admis en urgence dans une unité de réadaptation jeunesse, vivaient dans le salon et la salle de jeux du centre faute d’espace disponible. Bien que la situation ait suscité de vives réactions face au mauvais choix de la direction de la protection de la jeunesse du CISSS des Laurentides, celle-ci récidive.

En effet, la surpopulation en centre de réadaptation jeunesse fait en sorte que dans un autre centre de la région des Laurentides un jeune d’âge préscolaire se retrouve placé dans une salle de retrait, sans fenêtre, étant donné le manque de chambres dans l’unité.

« Non seulement cette situation est inacceptable et déstabilisante pour l’enfant, mais en plus la direction de la protection de la jeunesse a sciemment choisi d’abaisser encore plus ses propres critères en besoins de placement : en famille d’accueil l’enfant doit avoir une chambre privée disposant d’une fenêtre. La situation empêche également tou·te·s les pensionnaires de l’unité d’utiliser la salle de retrait. C’est inconcevable! Nous avons besoin des ressources nécessaires pour que nos jeunes soient hébergé·e·s dans les meilleures conditions possibles », s’indigne Marie-Ève Meilleur, représentante nationale de l’APTS dans les Laurentides.

« L’APTS demande encore une fois au CISSS des Laurentides de louer de nouveaux locaux - adaptés aux jeunes - pour permettre aux enfants ayant besoin de ressources en réadaptation d’être logé·e·s dans des espaces adéquats, qui favoriseront leur épanouissement », a conclu la représentante nationale de l’APTS dans les Laurentides.

L’Alliance du personnel professionnel et technique de la santé et des services sociaux (APTS) regroupe et représente plus de 65 000 membres qui jouent un rôle indispensable au bon fonctionnement des établissements du réseau. Nos gens offrent une multitude de services en matière de diagnostic, de réadaptation, de nutrition, d’intervention psychosociale et de soutien clinique et de prévention, autant de services qui s’adressent à l’ensemble de la population.

Nous utilisons des fichiers témoins (cookies) pour améliorer votre expérience de navigation. Vous pouvez refuser les cookies en modifiant les paramètres de votre navigateur web en tout temps. Des informations complémentaires se trouvent dans notre politique sur la protection des données personnelles.

J’accepte