S E M A I N E  N A T I O N A L E  D U  L A B O R A T O I R E  M É D I C A L  >>

English
Menu

Actualité

Réaction du Front commun au rapport du Comité consultatif indépendant sur les salaires des parlementaires

19 avril 2023

Image Réaction du Front commun au rapport du Comité consultatif indépendant sur les salaires des parlementaires

Montréal - «En recommandant une hausse immédiate de 30% du salaire des député·e·s, en évoquant un rattrapage nécessaire pour retenir et attirer, le comité nous donne raison. Pour améliorer les services publics, il faut freiner les départs et faire en sorte que les gens viennent y travailler en améliorant les salaires et les conditions de travail. On constate par ailleurs qu'une des justifications pour cet ajustement important est la nécessité de suivre le coût de la vie, ce qui est au cœur de notre demande. Les travailleuses et les travailleurs des services publics, qui servent la population, sont en droit de s'attendre au même traitement » - François Enault, 1er vice-président de la CSN, Éric Gingras, président de la CSQ, Magali Picard, présidente de la FTQ et Robert Comeau, président de l'APTS.

Statistiques pour mieux comprendre les enjeux de cette négociation

Moyenne salariale des employées et employés du secteur public membres du Front commun : 43 916 $ ;
Retard salarial : -11,9 % ;
Retard de rémunération globale : -3,9 % ;
Pourcentage de femmes parmi les membres du Front commun : 78 %.

Pour plus d'information sur la négociation en cours : www.frontcommun.org.

À propos du Front commun

Ensemble, la CSN, la CSQ, la FTQ et l'APTS représentent plus de 420 000 travailleuses et travailleurs de l'État québécois dans les secteurs publics, en éducation, en santé et dans les services sociaux ainsi qu'en enseignement supérieur.

 

Nous utilisons des fichiers témoins (cookies) pour améliorer votre expérience de navigation. Vous pouvez refuser les cookies en modifiant les paramètres de votre navigateur web en tout temps. Des informations complémentaires se trouvent dans notre politique sur la protection des données personnelles.

J’accepte