English
Menu

Actualité

Ratification d’une entente historique à la Clinique communautaire de Pointe-Saint-Charles

01 décembre 2022

Image Ratification d’une entente historique à la Clinique communautaire de Pointe-Saint-Charles

Montréal – L’Alliance du personnel professionnel et technique de la santé et des services sociaux (APTS) se réjouit de l’entente de principe ratifiée hier par ses membres lors d’une assemblée générale spéciale dans le cadre de ses négociations menant à la signature de la convention collective.

En cette époque de pénurie de personnel généralisée dans le réseau de la santé et des services sociaux (RSSS), l’APTS tient à souligner les avancées majeures obtenues par son équipe locale.

Depuis plusieurs années, les salarié·e·s de la clinique bénéficiaient de conditions salariales moins avantageuses que celles de leurs collègues du réseau de la santé et des services sociaux, situation décriée par l’APTS et l’exécutif local de la clinique.

« Nous sommes fiers que nos membres soient enfin rétribué·e·s à leur juste valeur. Autant humainement que financièrement, nous pouvons dire que ce rattrapage fera le plus grand bien au moral de notre équipe, et permettra, grâce à plusieurs améliorations qui seront apportées au cours des prochaines semaines, de sécuriser des services offerts à des citoyen·nes dont la santé est souvent minée par la précarité. Nos membres aiment leur emploi, aiment accueillir les gens qui viennent consulter; nous leur donnons enfin les moyens de le faire en toute quiétude, en se sentant respectés », a déclaré Daniel Dubé, représentant national de l’APTS à la Clinique communautaire Pointe-Saint-Charles et au CIUSSS du Nord-de-l’Île-de-Montréal.

Rappelons que la Clinique communautaire de Pointe-St-Charles «a un statut d’organisme communautaire (organisme privé conventionné) mais un mandat de CLSC, tel que défini dans la Loi sur la santé et les services sociaux. Ce sont les citoyen·nes qui décident des orientations et des services de la Clinique et s’assurent qu’elle réponde aux besoins en santé et en services sociaux du quartier. La gestion citoyenne de la Clinique reflète donc la vision et les valeurs promues et défendues par la population. Au cœur de ces orientations se trouve une conviction fondamentale : la santé est un droit essentiel et collectif non négociable », comme le stipule son mandat.

« Il s’agit d’une belle victoire pour nos membres, pour notre exécutif syndical local, pour l’APTS en général et pour les citoyen·ne·s du Sud-Ouest de Montréal. L’aboutissement de cette ronde de négociations vient amenuiser des enjeux criants de rétention et d’attraction de personnel. Je suis très fier du travail accompli par notre équipe et je me réjouis que nos membres de la Clinique communautaire de Pointe-Saint-Charles obtiennent enfin ce qui leur est dû : la parité avec leurs collègues et des conditions de travail qui se comparent aux standards du RSSS. Mais rappelons que les conditions y sont aussi bien difficiles. Les négociations qui s’amorcent avec le gouvernement seront cruciales pour permettre à tous les membres du réseau d’obtenir de meilleures conditions de travail afin de bonifier celles des salarié·e·s de la clinique, comme partout ailleurs au Québec », a conclu Robert Comeau, président de l’APTS.

À propos de l’APTS
L’Alliance du personnel professionnel et technique de la santé et des services sociaux (APTS) regroupe et représente plus de 65 000 membres qui jouent un rôle indispensable au bon fonctionnement des établissements du réseau. Nos gens offrent une multitude de services en matière de diagnostic, de réadaptation, de nutrition, d’intervention psychosociale et de soutien clinique et de prévention, autant de services qui s’adressent à l’ensemble de la population.