M O I S  D E  L ' O U Ï E  E T  D E  L A  C O M M U N I C A T I O N  >>

English
Menu

Actualité

Rapport de l’Observatoire des tout-petits sur les enfants à besoins particuliers : des délais d’attente intolérables

20 septembre 2023

Image Rapport de l’Observatoire des tout-petits sur les enfants à besoins particuliers : des délais d’attente intolérables

Longueuil  - L'Alliance du personnel professionnel et technique de la santé et des services sociaux (APTS) exprime de vives préoccupations à la suite de la publication du dernier rapport de l'Observatoire des tout-petits (OTP), concernant le soutien aux enfants ayant des besoins particuliers. Des données alarmantes y sont révélées, notamment le fait que «21,3% des jeunes enfants présentant un retard significatif de développement n'ont pas pu bénéficier des services des programmes en déficience physique, en déficience intellectuelle, ou en trouble du spectre de l'autisme (DI-TSA) dans les délais prévus, selon les estimations du ministère de la Santé et des Services sociaux (MSSS) pour l'année 2020-2021».

Pour l'APTS cela témoigne clairement d’un manque de ressources notamment en réadaptation, en intervention psychosociale et dans la mission DI-TSA, alors que le gouvernement du Québec continue de demander aux intervenant·e·s de faire toujours plus avec moins. « Ces enfants qui ne reçoivent pas les soins nécessaires, et ces familles qui ne sont pas accompagnées dans des délais raisonnables, c'est inacceptable. Il·elle·s ne doivent pas payer le prix du manque de main-d'œuvre dans notre réseau public. Les données du MSSS démontrent les conséquences de cette situation. Il faut cesser de pelleter le problème par en avant et investir immédiatement dans les services afin d'attirer l'expertise nécessaire pour accompagner les tout-petits ayant des besoins particuliers et de leur offrir des trajectoires de vie plus favorables », souligne Benoit Audet, 3e vice-président de l’APTS.


Le rapport révèle également que « de nombreux mois, voire des années, peuvent s'écouler avant que l'enfant ne reçoive l'ensemble des services requis », selon l’OTP. Pour l'APTS, sachant que les avantages des interventions dès les premières années de vie pour favoriser le développement des enfants sont bien établis, il est impératif de remédier à cette situation en développant des services publics plus accessibles.


« Nos membres qui travaillent auprès des enfants et des familles sont passionné·e·s par leur travail et y consacrent tout leur savoir-faire et leur expérience. Il·elle·s ont malheureusement besoin d’un soutien supplémentaire, puisque le gouvernement les délaisse. Il est essentiel de revaloriser leurs professions et de mettre en place des incitatifs pour attirer et conserver l'expertise nécessaire au sein de nos services publics. C'est ainsi que nous pourrons véritablement agir tôt », ajoute Benoit Audet. Le rapport met également en évidence les répercussions de cette situation sur la santé mentale des parents, confronté·e·s aux difficultés d'accès aux services et à un manque d'aide, ce qui ajoute de la pression sur des intervenant·e·s déjà surchargé·e·s. L'APTS appelle le gouvernement à prendre en compte les données exposées dans ce rapport de l'OTP et à s'engager résolument en faveur d'un système de santé et de services sociaux public, accessible et de qualité.


«En pleine négociation avec le secteur public, le premier ministre commence à ressortir la vieille cassette de “la capacité des Québécois·es”. Mais aujourd'hui, nous comprenons pleinement le coût de priver nos enfants de services essentiels à leur bien-être. Nous pouvons changer les choses, il faut commencer dès maintenant», conclut le 3e vice-président de l’APTS.


À propos de l’APTS
L’Alliance du personnel professionnel et technique de la santé et des services sociaux (APTS) regroupe et représente plus de 65 000 membres qui jouent un rôle indispensable au bon fonctionnement des établissements du réseau. Nos gens offrent une multitude de services en matière de diagnostic, de réadaptation, de nutrition, d’intervention psychosociale et de soutien clinique et de prévention, autant de services qui s’adressent à l’ensemble de la population.

Nous utilisons des fichiers témoins (cookies) pour améliorer votre expérience de navigation. Vous pouvez refuser les cookies en modifiant les paramètres de votre navigateur web en tout temps. Des informations complémentaires se trouvent dans notre politique sur la protection des données personnelles.

J’accepte