F R A I S  D' E S S E N C E  :  S I G N E Z  L A  P É T I T I O N >>

English
Menu

Actualité

L’APTS dénonce les retards dans l’ouverture des services de radiothérapie en Abitibi-Témiscamingue

11 mai 2022

Rouyn-Noranda – L’Alliance du personnel professionnel et technique de la santé et des services sociaux (APTS) s’inquiète des retards consécutifs dans l’ouverture du centre de radio-oncologie régional de Rouyn-Noranda. L’organisation syndicale dénonce le fait que, malgré l’ouverture du centre, ces nouvelles installations n’offriront pas de services de radiothérapie avant le mois de septembre à cause de la pénurie de technologues en radio-oncologie.

« C’est bien beau d’avoir mis plus de 60 millions de dollars dans des infrastructures de pointe, mais le gouvernement Legault doit aussi investir dans les humains qui permettent de réaliser les examens et traitements essentiels pour lutter contre le cancer. Ce n’est pas normal de demander aux malades de l’Abitibi-Témiscamingue de se déplacer jusqu’à Montréal pour y recevoir des traitements », dénonce Carl Verreault, représentant national de l’APTS dans la région.

Pour l’APTS, la prévisibilité des problèmes d’ouverture du centre de radio-oncologie est navrante. Les demandes de l’organisation pour un élargissement de la prime de rétention de 8 % à tout le personnel du réseau de la santé et des services sociaux de l’Abitibi-Témiscamingue se sont butées à une fin de non-recevoir lors de la dernière ronde de négociation. On entrevoit aujourd’hui les conséquences du refus gouvernemental d‘investir pour attirer l’expertise du personnel professionnel et technique dans la région.

 

« Les bris de services, ça suffit! Cela fait des années que nous mettons le gouvernement en garde contre les effets dévastateurs de la pénurie de main-d’œuvre et que nous demandons la mise en place de mesures particulières pour inciter le personnel à venir s’établir chez nous. Encore faudrait-il que le gouvernement cesse de considérer cela comme une dépense supplémentaire et reconnaisse qu’il s’agit d’un investissement permettant le développement économique et social de l’Abitibi-Témiscamingue », conclut Carl Verreault.

À propos de l’APTS

L’Alliance du personnel professionnel et technique de la santé et des services sociaux (APTS) regroupe et représente quelque 67 000 membres qui jouent un rôle indispensable au bon fonctionnement des établissements du réseau, dont plus de 1 900 en Abitibi-Témiscamingue. Nos gens offrent une multitude de services en matière de diagnostic, de réadaptation, de nutrition, d’intervention psychosociale et de soutien clinique et de prévention, autant de services qui s’adressent à l’ensemble de la population.