J O U R N É E S  D E  L A  P S Y C H O É D U C A T I O N >>

English
Menu

Actualité

Crise au CIUSSS | l’APTS MCQ affirme sa solidarité avec la FIQ

23 février 2023

Image Crise au CIUSSS | l’APTS MCQ affirme sa solidarité avec la FIQ

Trois-Rivières – Depuis plusieurs jours le Centre intégré universitaire de santé et de services sociaux de la Mauricie-et-du-Centre-du-Québec (CIUSSS-MCQ) crée le chaos dans les rangs de la FIQ de la région et suscite des préoccupations syndicales importantes quant à la façon dont l’établissement compte traiter ses salarié·e·s à l’avenir. En utilisant son droit de gestion pour forcer un vaste groupe d’employé·e·s à travailler sans tenir compte de leur horaire habituel, de leur disponibilité, de leur ancienneté ou de leur expertise particulière, il va à l’encontre de tout ce qui pourrait favoriser l’attraction et la rétention du personnel.

Réagissant à la situation provoquée par le CIUSSS MCQ, l’Alliance du personnel professionnel et technique de la santé et des services sociaux de la Mauricie et du Centre du Québec (APTS MCQ) est claire : « Nous sommes solidaires avec les membres de la FIQ de la région. Les membres de l’APTS MCQ sont déjà touché·e·s sporadiquement par ce comportement de l’employeur, que nous contestons dans le cadre des relations de travail. Cependant, l’annonce de cette mesure imposée fait craindre que cette méthode de gestion unilatérale et désorganisée pourrait être étendue à d’autres titres d’emploi. Nous craignons que les services à la population en subissent les conséquences. C’est inadmissible! », dénonce la présidente de l’APTS MCQ, Véronique Neth.

La santé de la population étant une de ses grandes priorités, l’APTS MCQ souhaite que l’employeur agisse pour contrer la pénurie de main-d’oeuvre. « Le CIUSSS-MCQ doit cesser de dire qu’il a tout essayé et qu’il est obligé de se rendre à des actions coercitives. Selon nous, la solution doit être humaine. S’il y a une volonté véritable de réhumaniser le système, il faut inclure les salarié·e·s et les gens qui les représentent dans l’exercice et non simplement les informer d’une décision déjà prise », a expliqué la représentante nationale de l’APTS en Mauricie et Centre du Québec, Pascale Leclair-Gingras.

Alors que le ministre de la Santé et des Services Sociaux, Christian Dubé, annonce vouloir mettre la hache dans la main-d’oeuvre indépendante et que tou·te·s conviennent qu’il faut rendre le RSSS attirant pour y arriver, il semble évident que le gouvernement se contredit avec les mesures imposées aux infirmières. « Ils admettent eux-mêmes que ce qui permet aux agences privées d’être populaires c’est la souplesse des horaires, leur prévisibilité et la possibilité de choisir les quarts de travail. Malheureusement, entre ce que dit un ministre et ce qui s’applique sur le terrain, c’est l’incohérence totale. Le CIUSSS MCQ admet que les solutions sont d’offrir une gestion de proximité et humaine, mais il applique une solution non-adaptée à tout le personnel. », a conclu Véronique Neth.

À propos de l’APTS

L’Alliance du personnel professionnel et technique de la santé et des services sociaux (APTS) regroupe et représente plus de 65 000 membres qui jouent un rôle indispensable au bon fonctionnement des établissements du réseau, dont près de 5 800 personnes travaillant en Mauricie et Centre du Québec. Nos gens offrent une multitude de services en matière de diagnostic, de réadaptation, de nutrition, d’intervention psychosociale et de soutien clinique et de prévention, autant de services qui s’adressent à l’ensemble de la population.

Nous utilisons des fichiers témoins (cookies) pour améliorer votre expérience de navigation. Vous pouvez refuser les cookies en modifiant les paramètres de votre navigateur web en tout temps. Des informations complémentaires se trouvent dans notre politique sur la protection des données personnelles.

J’accepte