S E M A I N E  D E S  É D U C A T E U R S ·R I C E ·S  S P É C I A L I S É ·E ·S  >>

English
Menu

Actualité

Agence Santé Québec | Une démarche qui part sur de mauvaises bases

29 mars 2023

Image Agence Santé Québec | Une démarche qui part sur de mauvaises bases

Québec – L'Alliance du personnel professionnel et technique de la santé et des services sociaux (APTS) dénonce avec fermeté le projet de loi 15, Loi visant à rendre le système de santé et de services sociaux plus efficace (PL 15) déposé par le gouvernement dans le cadre de son Plan santé. « La démarche ayant mené à ce projet de loi est corrompue par l'absence de consultation des salarié·e·s et autres acteur·rice·s sur le terrain avant son dépôt. Ça fait des décennies que les gouvernements successifs répètent les mêmes erreurs. Centraliser toujours plus et consulter toujours moins, c’est la recette parfaite pour aggraver la situation », avertit Robert Comeau, président de l’APTS.

Le plus grand syndicat représentant le personnel professionnel et technique dans le réseau de la santé et des services sociaux (RSSS) est préoccupé par l'accent mis sur la centralisation dans ce projet de loi. « Nous sommes bien sûr d’accord pour rendre le RSSS plus efficace. La pandémie a clairement démontré que la décentralisation est essentielle pour favoriser la résilience de nos services publics ainsi qu’assurer une réponse rapide en cas de crise. Là, le gouvernement poursuit les travaux de la réforme Barrette plutôt que d’apprendre de ses erreurs », dénonce le président.

L’APTS est tout aussi préoccupée par les effets sur le RSSS de la fusion des listes d’ancienneté. « Inévitablement, cette proposition va créer de l’instabilité dans des équipes de travail, de même que des tensions entre collègues. Nos membres méritent un traitement respectueux et équitable, qui n’est pas garanti par cette proposition. Nous demandons au gouvernement de prendre en compte les préoccupations des salarié·e·s et de travailler avec nous pour trouver des solutions qui fonctionnent pour tout le monde », plaide M. Comeau. L’APTS redoute également des effets pervers sur l’offre de soins et de services dans plusieurs régions.

L'APTS continuera de défendre les intérêts de ses membres et fera part de ses recommandations et de ses attentes sur le PL 15 lors des consultations particulières. « Nous sommes déterminé·e·s à travailler avec le gouvernement pour améliorer le RSSS, mais cela ne peut se faire sans consultation ni collaboration. Nous demandons au gouvernement de réagir à nos préoccupations et de travailler avec nous pour trouver des solutions pour améliorer et pérenniser les soins et les services offerts à l’ensemble de la population québécoise », conclut Robert Comeau.

À propos de l’APTS

L’Alliance du personnel professionnel et technique de la santé et des services sociaux (APTS) regroupe et représente quelque 65 000 membres qui jouent un rôle indispensable au bon fonctionnement des établissements du réseau. Nos gens offrent une multitude de services en matière de diagnostic, de réadaptation, de nutrition, d’intervention psychosociale et de soutien clinique et de prévention, autant de services qui s’adressent à l’ensemble de la population.

Nous utilisons des fichiers témoins (cookies) pour améliorer votre expérience de navigation. Vous pouvez refuser les cookies en modifiant les paramètres de votre navigateur web en tout temps. Des informations complémentaires se trouvent dans notre politique sur la protection des données personnelles.

J’accepte