L A  C O N V E N T I O N  2023-2028 >>

 

English
Menu

Actualité

Pas question de se faire imposer de travailler lors des fins de semaine et des congés fériés

28 juin 2023

Image Pas question de se faire imposer de travailler lors des fins de semaine et des congés fériés

Chicoutimi – L’équipe locale de l’APTS dénonce vigoureusement les mesures du CIUSSS du Saguenay—Lac-St-Jean selon lesquelles les personnes salariées de la Direction des services multidisciplinaires seront bientôt dans l’obligation de travailler durant la fin de semaine et les congés fériés, et ce, au bon vouloir de leur employeur. Ce dernier est l’un des seuls au Québec à vouloir imposer de telles mesures! Une action d’éclat s’est tenue aujourd’hui au siège social du CIUSSS, alors que nos membres sont allé·e·s déposer une pétition et ont manifesté pour dénoncer cette nouvelle façon de faire désastreuse, tant au niveau humain qu’organisationnel.

« La réponse du CIUSSS à la commande ministérielle d’assurer une fluidité hospitalière n’est pas la bonne pour la région. Les salarié·e·s ont des solutions, le CIUSSS doit les écouter! » s’indigne Roxane Girard, présidente de l’exécutif de l’APTS du Saguenay—Lac-Saint-Jean.

L’APTS réclame que le CIUSSS assure 100 % des services aux personnes usagères du lundi au vendredi avant d’envisager de forcer les employé·e·s à travailler durant la fin de semaine et les congés fériés. Allonger la période d’offre des soins et des services ne fera que diminuer leur qualité et leur quantité, tout en aggravant le manque de personnel. Nous soulignons d’ailleurs que les partenaires de services sont fermés durant la fin de semaine et lors les congés fériés!

« Non seulement le CIUSSS impose aux personnes salariées de la Direction des services multidisciplinaires de travailler la fin de semaine et durant les congés fériés mais, en plus, il ne les remplace pas durant la semaine normale de travail! Le manque de personnel en semaine engendre une diminution de services du lundi au vendredi. C’est une très mauvaise idée, pour nos membres comme pour la population. C’est inadmissible! », a déclaré Roxane Girard.

« Des personnes salariées fournissent déjà les services nécessaires durant la fin de semaine ou un congé férié quand des usager·ère·s en ont besoin, par le biais de mécanismes comme celui de la garde, par exemple! Pourquoi envenimer une situation - déjà précaire dans le réseau - avec une telle initiative? », a demandé la présidente de l’exécutif de l’APTS du Saguenay—Lac-Saint-Jean.

À propos de l’APTS

L’Alliance du personnel professionnel et technique de la santé et des services sociaux (APTS) regroupe et représente plus de 65 000 membres, dont plus de 3 000 au Saguenay-Lac-St-Jean, qui jouent un rôle indispensable au bon fonctionnement des établissements du réseau. Nos gens offrent une multitude de services en matière de diagnostic, de réadaptation, de nutrition, d’intervention psychosociale et de soutien clinique et de prévention, autant de services qui s’adressent à l’ensemble de la population.

Nous utilisons des fichiers témoins (cookies) pour améliorer votre expérience de navigation. Vous pouvez refuser les cookies en modifiant les paramètres de votre navigateur web en tout temps. Des informations complémentaires se trouvent dans notre politique sur la protection des données personnelles.

J’accepte