T O U T  S A V O I R  S U R  L A  N É G O   >>>

English
Menu

Actualité

Le personnel professionnel et technique du CHU de Québec-Université Laval et de l’IUCPQ manifeste devant le ministère de la Santé et des Services sociaux

23 avril 2021

Québec – Les membres de l’Alliance du personnel professionnel et technique de la santé et des services sociaux (APTS) de Québec manifestaient ce midi devant le ministère de la Santé et des Services sociaux pour dénoncer la lenteur des négociations avec le gouvernement, près d’un an après l’échéance des conventions collectives du secteur public.

« Ce n’est pas normal qu’il n’y ait toujours pas de solutions concrètes sur la table pour attirer et retenir la main-d’œuvre après 16 mois de travaux avec le Conseil du trésor, alors que la pandémie a amplement démontré la nécessité d’un réseau public de santé et de services sociaux solide et bien financé. Plutôt que de régler la pénurie de main-d’œuvre à la source, on constate que notre gouvernement préfère accorder de juteux contrats à des laboratoires et à des agences de placement au privé. C’est outrageant! Et c’est pourquoi nous devons envisager tous les moyens de pression possibles pour protéger notre réseau public », a fait valoir Véronic Lapalme, 2e vice-présidente de l’APTS.

Rappelons que devant la fermeture du gouvernement Legault à discuter de propositions pour améliorer leurs conditions de travail, les 60 000 membres de l’APTS seront consulté·e·s au cours des prochaines semaines sur un mandat de grève d’une durée d’au plus 10 jours, à utiliser au moment jugé opportun. Les professionnel·le·s et les technicien·ne·s de l’Institut universitaire de cardiologie et de pneumologie de Québec (IUCPQ) se prononceront sur ce mandat le 29 mars, tandis que celles et ceux du CHU de Québec-Université Laval le feront le 19 avril prochain.

À propos de l’APTS

L’Alliance du personnel professionnel et technique de la santé et des services sociaux (APTS) regroupe et représente quelque 60 000 membres qui jouent un rôle indispensable au bon fonctionnement des établissements du réseau, dont près de 2 400 dans la Capitale-Nationale. Nos gens offrent une multitude de services en matière de diagnostic, de réadaptation, de nutrition, d’intervention psychosociale et de soutien clinique et de prévention, autant de services qui s’adressent à l’ensemble de la population.