T O U T  S A V O I R  S U R  L A  N É G O   >>>

English
Menu

Actualité

Des travailleurs du secteur public ont manifesté aux quatre coins de la région mercredi pour souligner le premier anniversaire de la fin de leur convention collective.

31 mars 2021

«Malgré tout ce qu'on a vécu, la période pandémique, on se bute encore une fois à un gouvernement qui n'avance pas», s’est désolé le président du Syndicat du personnel paratechnique, des services auxiliaires et des métiers - CSN, Pascal Bastarache.

«On s'en attendait, la pandémie a grandement affecté le moral des troupes, comme l’a dit la présidente du Syndicat des professionnelles en soins de la Mauricie et du Centre-du-Québec, Nathalie Perron. Ça a été extrêmement difficile, les conditions sont pénibles, les gens partent du réseau de la santé.»

Même son de cloche pour Véronique Neth, présidente de l'Alliance du personnel professionnel et technique de la santé et des services sociaux pour la Mauricie et le Centre-du-Québec.

«À vrai dire, la pandémie a ajouté une couche supplémentaire sur la surcharge qui planait déjà sur le réseau parce que c'est une surcharge qui perdure depuis plusieurs années», a-t-elle indiqué à TVA Nouvelles.

Les syndicats ont appris, pendant leur manifestation, le contenu des nouvelles offres de Québec. Ça a eu l'effet d'une douche froide pour le président du Syndicat du personnel de bureau, des techniciens et professionnels de l'administration, Frédérick Beaulieu.

«Merci Mme Lebel. On voit que vous n'avez pas de volonté de régler et vous venez de remplir nos canisses de gaz pour aller voir nos membres pour partir en mandat de grève», a-t-il souligné.

https://1drv.ms/v/s!AnanGqgQ2sv2glceuzci5LVUSfB5