L'APTS souligne le mois de la physiothérapie

English
Menu

Actualité

Après un an de négociations, il faut mettre fin à la mascarade

30 octobre 2020

Joliette – L’Alliance du personnel professionnel et technique de la santé et des services sociaux (APTS) se mobilise en cette veille d’Halloween pour souligner l’anniversaire du dépôt de ses demandes pour le renouvellement des conventions collectives du secteur public. Alors que la haute direction du CISSS de Lanaudière est dans la tourmente à la suite de déclarations du président-directeur général, Daniel Castonguay, l’APTS insiste sur le fait que cela ne doit pas occulter la crise de surcharge de travail qui afflige le personnel dans la région.

« Après un an de pourparlers infructueux, nous demandons au gouvernement Legault de mettre fin à cette mascarade! Nous voulons une véritable négociation, des travaux soutenus et un retour du gouvernement sur les demandes que nous avons présentées pour sauver le réseau de la santé et des services sociaux, qui continue de se diriger droit dans le mur. Il faut donner un solide coup de barre en matière d’attraction et de rétention du personnel, car la pénurie de main-d’œuvre et la surcharge de travail qui en découle écrasent actuellement nos membres », indique Kevin Newbury, président de l’APTS au CISSS de Lanaudière.

Pour marquer le coup, les membres de l’APTS dans Lanaudière ont organisé une fête d’Halloween pour la direction des ressources humaines au Centre multiservice Claude-David, à Repentigny, afin de sensibiliser la haute direction du CISSS aux enjeux vécus par les professionnel·le·s et technicien·ne·s. Un bouquet d’une douzaine de ballons rappelant les revendications syndicales a notamment été remis au directeur des ressources humaines.

« Travailler à se rendre malade, c'est terminé! Une crise de confiance s’installe envers la direction du CISSS, s’ajoutant à la pénurie de main-d’œuvre et à la surcharge de travail qui menaçaient déjà notre capacité d’offrir des services de qualité à la population. Nous demandons au premier ministre François Legault, comme député de L’Assomption, à la présidente du Conseil du trésor, Sonia Lebel, et au ministre de la Santé et des Services sociaux, Christian Dubé, de mettre en place de véritables mesures d'attraction et de rétention de la main-d’œuvre afin de nous donner un nouveau souffle dans Lanaudière. C’est la survie de nos services qui est en jeu », a conclu Kevin Newbury.


À propos de l’APTS
L’Alliance du personnel professionnel et technique de la santé et des services sociaux (APTS) regroupe et représente quelque 56 000 membres qui jouent un rôle indispensable au bon fonctionnement des établissements du réseau, dont 2700 dans Lanaudière. Nos gens offrent une multitude de services en matière de diagnostic, de réadaptation, de nutrition, d’intervention psychosociale et de soutien clinique et de prévention, autant de services qui s’adressent à l’ensemble de la population.